Lula elle est partie.

Ça finira mal.

Month: July, 2012

Depuis je rêve d’enfer.

by lulasaysdotnet

J’ai appris la définition du mot haine. Je connaissais le mépris, la rancoeur, l’indifférence, mais la haine, la vraie, je m’y étais jamais frottée. Je connaissais la violence, les pulsions, la bile, le dégoût, mais la haine, la vraie, jusqu’ici j’pensais que ça n’avait pas d’sens.

Et en fait la haine c’est un peu tout ça à la fois, avec de l’intensité en plus, c’est viscéral, j’ai pas eu l’choix.

La haine ça m’a changée, j’suis aux commandes d’une inconnue, je ne garantis plus rien.

Advertisements

Quand j’aurai coupé mes pages en confettis de passage.

by lulasaysdotnet

Et livré, délivrée, tout ce qui s’y cachait…

20120723-233250.jpg

Shut my mouth and let you win i guess.

by lulasaysdotnet

War is over but i still want to fight.

J’ai l’impression d’être ce mec au milieu d’un champ d’bataille, au milieu d’une hécatombe, qui continue d’frapper dans tous les sens, les yeux fermés, qui frappe et frappe, dans l’vide, sans s’rendre vraiment compte qu’il n’y a plus personne.

J’ai l’impression d’continuer à chanter quand on coupe la musique et qu’on entend plus que moi dans le silence alors je me tais lentement, un peu gênée  – ne me regardez pas comme ça, ça arrive à tout l’monde.

J’sais plus trop d’quoi j’ai l’impression à vrai dire. Mes impressions se mêlent aux incertitudes, aux exactitudes, au flou et au trop net, trop vif, trop.

 

Or am i colorblind ?

by lulasaysdotnet

20120718-121359.jpg

J’écris ce qui ne se dit pas.

by lulasaysdotnet

Des pages, des pages et des pages. J’suis infidèle à mon écran et j’ai de l’encre partout.

Mais j’reviendrai…