Parce-qu’on est égoïstes.

by lulasaysdotnet

I have to face it. J’aurai jamais de big bro’. J’aurai toujours mon connard de petit frère. Celui qui pète plus haut que son cul, celui qui en a rien à foutre de ma gueule, sauf quand il a besoin de, celui qui se permet de me juger. L’unique. Et rien à faire, j’aimerai toujours ce petit con, jusqu’à la dernière goutte de sang, toujours ce fil entre nous, celui dont j’ai prétendu mille fois qu’il n’existe pas, qu’il n’est que conventions, et que c’est pas parce-qu’on partage de l’adn qu’on a un lien, que c’est autre chose.
Ouais, si tu lui demandes, il te dira qu’il m’aime, je crois.
J’devrais m’en contenter et fermer ma gueule. J’devrais toujours fermer ma gueule.

Advertisements