Like a waterfall in slow motion.

by lulasaysdotnet

J’ai plus l’âge de jouer à cache-cache. Come on, montre c’que t’as dans l’ventre. Moi ? Des bulles et des tonnes de noeuds. J’peux te montrer, j’m’en fous tu sais, mais qui a envie de me voir me répandre ?

Il parait qu’il y a des gens qui dorment la nuit. Il y en a qui trouvent le temps d’être sérieux. Moi j’ai toujours pas trouvé comment. J’négocie avec mes sentiments quatre ou cinq fois par jour. J’voudrais être comme je voulais être, et puis j’y arrive pas. Ça avait pourtant l’air si simple. J’voudrais éviter de finir par me détester pour de bon. J’voudrais continuer à m’ressembler. Pas m’trahir. Et puis mériter. Parce-que… life goes easy on me, most of the time

Mon Jiminy Cricket est vraiment un con.

Advertisements