Lula elle est partie.

Ça finira mal.

Month: March, 2014

I’ll kill her.

by lulasaysdotnet

I don’t even like apples.

On avait dit que tu restais dans ton formol et que tu fermais bien ta gueule surtout. Surtout.
Alors tu tiens ta parole. Je tiens la mienne par la même occasion. Et tant pis si on doit être les seuls à le faire.
Tu gardes l’adrénaline away. Dans ton formol ou dans ton papier bulle, derrière tes briques. J’en ai rien à foutre tu me laisses juste tranquille.
I hate you too much right now.

Or maybe she will kill me. Or you will.

Advertisements

This is the story of my life.

by lulasaysdotnet

I ain’t no fucking unicorn. I’m a fucking werewolf.

C’est mes jours loup-garou. Ils sont passés là, mais c’est mes jours loup-garou. Pourquoi tu crois que j’ai la pleine lune dans l’dos ?

Il existe pas vraiment d’antidote à la lycanthropie tu sais. Faut faire avec, vivre avec, et pas sortir à la pleine lune, te barricader, te blinder. Ils comprendront pas, mais faut pas t’inquiéter. Le reste du temps t’auras la chance de savoir. T’auras peut être besoin d’un allié, de quelqu’un qui sait, qui sait être là sans se mettre en danger. Tu le trouveras peut être pas. Tu feras peut être du mal. Tu voudras sûrement plus jamais faire de mal. Tu seras une arme de destruction massive, tu seras nocif, tu seras dangereux. Tu te détesteras, tu sais. Mais le reste du temps, t’auras la chance de savoir. Et tu seras presque normal. Tu pourras faire illusion, t’en fais pas. T’auras peut être même pas besoin de trop forcer.

On s’était dit des choses.

by lulasaysdotnet

It was meant to be.

C’est la fatalité qui rassure, qui te dira “c’était pas d’ta faute”, que t’aurais pas pu faire autrement et que c’était plus fort que toi, au fond. Come on. Quand t’as merdé, t’as merdé, c’est tout.

Everything is meant to be.

C’est la fatalité qui rassure encore. Sur le futur cette fois.

Come on. Nothing is fucking written. Écrit où ? Sur le Grand Livre invisible et abstrait de l’humanité ? Dans le ciel ? Ah, dans l’ordre des choses…

Mais tu vois de l’ordre dans les choses toi ? Honnêtement.

C’est un putain de bordel. Me fais pas le coup du bordel organisé, je l’ai fait avant toi et ça ne sert à rien.

Ouais moi aussi ça m’rassure souvent, de pouvoir me dire que tout est pas complètement d’ma faute.

J’aime bien m’appuyer sur le déterminisme pour éclairer ma trajectoire (je ne suis pas en train d’assimiler fatalité et déterminisme, don’t get me wrong).

Moi aussi j’aime bien espérer très fort que la mécanique quantique n’est pas que le fruit des élucubrations de cerveaux bouillonnants et d’esprits qui espèrent aussi fort que moi.

Moi aussi j’espère qu’il y a bien des univers parallèles dans lesquels j’aurais suivi d’autres voies.

Color my life with the chaos of trouble.

by lulasaysdotnet

Capture d’écran 2014-03-19 à 00.01.22

 

 

With your feet in the air and your head on the ground.

by lulasaysdotnet

Mais tu fais quoi là ?

Bah là tu vois je suis debout dans la cuisine et je regarde le soleil se lever.

Mais ça fait longtemps ?

Bah… Je sais pas. J’me suis levée parce que j’avais soif. J’suis pas retournée me coucher. Il faisait encore noir.

I’m worried about you, elle a dit. Mais faut pas. Regarde j’ai mis une couche de vernis. Brillant. Faut pas trop bouger sinon ça se fissure un peu mais ça rend bien pour l’instant. De toute façon une fracture, ça s’immobilise.

Ptet qu’un jour ici j’irai au fond des choses.