Lula elle est partie.

Ça finira mal.

Month: September, 2014

No one remembers your name.

by lulasaysdotnet

Parce qu’on ne sait pas la retenir.

Come on. À qui tu voudrais faire croire ça ? Bien sûr qu’on peut te retenir, on a même pas besoin d’essayer. Un battement de cil et on te retient. Un dos tourné on te retient. Une absence comme le putain de Grand Canyon dans ton coeur et on te retient.

T’arrives à créer l’illusion uniquement parce que tu sais veiller de loin, l’air de rien. Un jour ça finira par se voir. Ça finira mal.

Advertisements

Et que le diable m’emporte.

by lulasaysdotnet

Je suis encore passé à ça, à rien, de tout foutre en l’air et je n’aurais pu m’en prendre qu’à moi. Comme si rien ne pouvait venir à bout de mon imposture. Comme si j’étais la seule à le voir.
Je sais pas si j’ai envie de vous mettre les yeux en face des trous. Je m’en sors plutôt bien comme ça. De mieux en mieux même.
Peut être que je devrais essayer de correspondre un peu plus à cette façade ? Être un peu moins destructrice, un peu plus motivée, être fiable. Un jour je veux qu’on puisse dire de moi que je suis fiable. Et que ce soit vrai. Je sais pas encore trop comment faire, ni si je peux le faire, mais je vais essayer je crois.
It’s time to grow up.